Banyuls, un vin doux naturel unique !

Thibault Cazalet dans ses vigne de Banyuls

Thibault Cazalet dans ses vigne de Banyuls


Thibault et Christine Cazalet propriétaires de l’Abbaye Sainte-Eugénie en Corbières possèdent également des vignes sur les hauteurs de Banyuls et nous dévoilent le secret d’élaboration de ce vin doux naturel inimitable !

Une technique culturale particulière
L’âge de nos vignes est de 120 ans sur un sol de schistes bruns en terrasses. Il est impossible de mécaniser le vignoble de Banyuls en raison de ses pentes abruptes et de sa disposition en terrasse.
Le travail du sol, taille et traitements phytosanitaires (en lutte raisonnée bien sûr) s’effectuent manuellement.
Les plants les plus âgés sont remplacés chaque année par des « racinés » qui sont greffés 2 ans plus tard avec des greffons pris en sélection massale sur la même parcelle.

La proportion entre grenache noir et grenache gris est ainsi conservée.
Cette technique conditionne la typicité des vins de Banyuls.
Les raisins sont vendangés mi-octobre, avec un degré potentiel entre 16 et 18 C°.
vignoble-banyuls-ame-de-pierre

Le secret de la vinification du Banyuls
La récolte manuelle en petites comportes (petits bacs à vendanges) est suivie d’un égrappage-foulage dans les chais.
La cuvaison consiste en une macération traditionnelle avec des pigeages journaliers. A une densité très précise qui définit l’équilibre entre alcool et sucres final, nous procédons au » mutage sur grains ». Nous apportons ainsi 5 à 10% l’alcool pur d’origine vinique sur le raisin. La fermentation est alors stoppée.

Débute alors une phase de macération des raisins sous alcool d’environ 30 jours. Durant cette période apparaissent couleur, structure et arômes du vin. Ensuite nous procédons à l’écoulage, avec assemblage des coules et des premières presses.

Un élevage en 2 temps

Un passage en futs ouillés régulièrement pendant un an et demi, puis retour en cuve pleine pour 6 mois (élevage en milieu réducteur afin de conserver entre autres le fruité des arômes).

Le vin est alors mis en bouteille et l’élevage se poursuit en bouteille.

Consommé sur sa jeunesse, Banyuls Âme de Pierre est généreux en fruits et en rondeur.
Après 6 à 8 ans de garde, il révèle une richesse aromatique étonnante : cacao, oranges confites, pruneau, cerise à l’eau de vie, et une bouche soyeuse et fine.

La cuvée Âme de Pierre est à déguster avec…
Fromages, un gâteau au chocolat,  des plats cuisinées aux épices, des anchois de Collioure.

banyuls-sainte-eugenie

Publicités

Tagué:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :